Femme visite virtuelle
Visite virtuelle immobilier
Retour aux articles

20 ans de savoir-faire

Partie 3


Vous le savez, cette année, je célèbre le 20e anniversaire de mes débuts en immobilier. J’y reviens encore pour souligner à quel point, en relativement peu de temps, le paysage immobilier a changé… et pour le mieux !

J’ai commencé la carrière de courtier après la menace du bogue de l’an 2000… pas de risque à prendre. Vous vous en souvenez sûrement, la planète entière craignait un crash informatique majeur. On connaît la suite : la fin du monde n’a pas eu lieu – ce qui arrive rarement d’ailleurs – et les Microsoft et Apple de la planète ont poursuivi leur course vers un monde de plus en plus connecté.

Je vous en parle parce que tout ce qui est techno, j’adore. Des jouets pour grands enfants, mais qui me rendent aussi plus performant. Un amour qui ne date pas d’hier. Je me souviens d’une phrase qui apparaissait dans notre cahier de présentation au tout début des années 2000 : « Afin de toujours vous offrir un service ultra rapide, notre équipe dispose de BlackBerry… » Wow ! Nous étions des précurseurs et nous avions raison d’en être fiers. À cette époque nous avions aussi un service de serveur vocal. En composant le numéro affiché sur une pancarte, le passant avait accès à la description de la propriété. C’était le nec plus ultra de la mise en marché.

Tout ça pour dire que notre profession a connu une progression fulgurante au cours des 20 dernières années.

Pensez-y ! Elle n’est pas si lointaine l’époque où « l’agent d’immeuble » était le seul dépositaire d’une grosse bible papier des propriétés à vendre dans son secteur. Je ne faisais pas encore d’immobilier dans ce temps-là, je suis trop jeune (!). On était loin du moteur de recherche de Centris et des alertes immobilières sur votre téléphone.

Aujourd’hui, Internet est roi et maître. Pensez à tout ce que vous gagnez ! Vous visitez 20 propriétés à l’heure alors qu’avant il fallait un après-midi pour n’en visiter qu’une seule. Lorsque vous vendez, votre propriété est photographiée en ultra haute résolution ou avec une caméra 360 degrés, et parfois même on utilise des drones. On produit des vidéos et des visites virtuelles immersives et, depuis peu, vous pouvez même notarier dans le confort de votre salon ! On vit vraiment une époque formidable !

Mais alors, est-ce qu’Internet rend notre profession obsolète ? Pas du tout ! Rien ne remplace les conseils avisés et l’accompagnement d’un courtier d’expérience, surtout lorsqu’on le consulte avant d’entreprendre toute autre démarche.

Jacques

Partager :
  • 367
  • 0